Notre mission

Notre mission en quelques points

 

CHANGEMENT DE STATUT DE L’INSTITUT DE PLANIFICATION DES SOINS

L’Institut de planification des soins a mis fin à ses activités comme organisme incorporé en vertu de la Partie 3 de la Loi sur les Compagnies du Québec, en date du 18 décembre 2018.

Cependant, Me Danielle Chalifoux a accepté de continuer certaines des activités de l’Institut de planification des soins, sous le même vocable, mais comme entreprise individuelle dûment immatriculée comme telle, à compter du 19 décembre 2018.

 

MISSION DE L’INSTITUT DE PLANIFICATION DES SOINS

Sa mission demeure sensiblement la même, c’est-à-dire de contribuer à l’avancement des connaissances et à la défense des droits dans le domaine de la santé, des personnes âgées et de celles atteintes de maladies chroniques dégénératives.

Me Chalifoux conserve les champs d’application suivants : Les questions de fin de vie et de directives médicales anticipées, celles concernant les soins à domicile et les proches aidants ainsi que le domaine de la prévention et du maintien en santé des personnes âgées.

Les moyens retenus sont :

  • des conférences portant sur les sujets en lien avec les champs d’application ci-haut mentionnés
  • la collaboration avec les organismes œuvrant dans les domaines de la santé, des personnes âgées ou atteintes de maladies chroniques dégénératives
  • la défense des droits au moyen de représentations auprès d’organismes et instances gouvernementales

 

 

PRÉSENTATION ME DANIELLE CHALIFOUX

Me Chalifoux est membre du Barreau depuis 1985 et a d’abord pratiqué le droit dans les domaines du droit médical de la responsabilité civile et des assurances. Après avoir terminé une maîtrise en droit de la santé à l’Université McGill, elle s’est consacrée aussi au droit de la santé et des aînés. Une autre facette de sa carrière concerne les soins infirmiers. Elle a fait des études dans ce domaine et y a œuvré, notamment en soins palliatifs.

Elle a été membre de plusieurs comités d’associations professionnelles, tant au Barreau Canadien qu’au Barreau du Québec, notamment elle a été présidente du Comité sur le droit de la santé, du Comité sur l’égalité et du Comité sur le droit des aînés au sein du Barreau Canadien, section Québec. Elle a aussi été membre du Comité du Barreau du Québec sur le droit de mourir dans la dignité.  Elle a enseigné à l’École du Barreau.

Depuis plusieurs années elle prononce des conférences à l’intention d’associations œuvrant dans le domaine de la santé, ou de la défense des droits des usagers et des proches aidants, ou des personnes atteintes de maladies chroniques, telles la SLA, la maladie de Parkinson, l’Alzheimer, ainsi que pour de nombreux comités d’usagers et à l’intention de professionnels de la santé et d’étudiants de niveau universitaire.

Elle publie aussi régulièrement dans des revues professionnelles. Plus particulièrement, elle a été l’auteure principale d’un volume concernant le statut des proches aidants, fruit d’un projet de recherche subventionné par la Fondation du Barreau du Québec.

 

 

© 2018 Tous droits réservés, conçu par Cblanchette.
Mise a jour effectué par Gestion Lab.